Devenir rentier : investir dans l’immobilier locatif et s’enrichir

Selon les discussions de plusieurs investisseurs, il existe d’innombrables façons de s’enrichir dans le monde de l’immobilier. Parmi eux, beaucoup rêvent de devenir un rentier immobilier. Ils veulent se constituer un patrimoine immobilier dans le but de générer un revenu et une rentabilité financière intéressante.

L’investissement immobilier locatif est une méthode éprouvée pour gagner de l’argent. Il permet ainsi de mettre un terme à votre travail pour vivre de vos loyers encaissés, de se constituer un capital et aussi de développer votre patrimoine.

Comme toute autre activité, ce projet comporte des risques et nécessite ainsi de suivre certaines recommandations pour éviter les désillusions.

Comment faire pour devenir rentier et être riche en immobilier ? À travers cet article, vous allez découvrir toutes les étapes essentielles pour devenir un rentier immobilier.

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier locatif

L’immobilier est l’un des investissements préférés des Français pour garder leur réputation. Cette pratique garantit un rendement intéressant, une rente suffisante et une promesse de devenir rentier à long terme.

Devenir rentier immobilier

D’une façon générale, procéder à un investissement immobilier donne la possibilité de se constituer un patrimoine pérenne. En effet, son principe consiste à acheter un bien afin de le mettre en location et générer des loyers. Vous pouvez ainsi opter pour la location nue, la location meublée, la location étudiante ou la colocation.

Un rentier est une personne qui perçoit périodiquement des revenus issus de ses investissements. Un rentier vit perpétuellement de la rente tirée de son patrimoine ou bien. Ainsi, le terme définit le fait de générer des revenus provenant de ses placements sans rien faire.

Néanmoins, être rentier ne signifie toujours pas être riche. C’est le pouvoir de profiter de sa liberté tout en gagnant un revenu sans avoir à travailler. Cela nécessite, en effet, la bonne gérance de son patrimoine. Pour suivre la ligne d’un rentier, deux choix s’offrent à vous :

  • s’occuper vous-même des différentes démarches (recherche de locataire, gestion des biens immobiliers) ;
  • confier votre projet à un spécialiste (réalisation des travaux, recherche de locataire, etc.).

Cette deuxième option est particulièrement intéressante si vous voulez profiter d’un revenu confortable et devenir riche rapidement. D’ailleurs, il est judicieux de posséder une ou plusieurs parts de SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) dans l’acquisition des biens immobiliers. Sachez qu’il existe deux types de SCPI, dont la SCPI rendement et le SCPI fiscal, selon vos choix.

acheter un appartement pour le louer

À noter que la souscription à un SCPI permet aux investisseurs de réaliser des placements dans plusieurs types d’immobiliers et de diversifier votre investissement. De ce fait, l’investisseur est exempté des soucis de gestion. Les sociétés de gestion de SCPI se chargent d’administrer le quotidien de votre patrimoine locatif. Le SCPI est ainsi une manière de garder la réputation de l’investisseur.

Devenir rapidement riche avec le cash-flow

Pour atteindre le statut du rentier, il faut faire attention au cash-flow, dès le premier investissement locatif.

Le cash-flow est la différence entre les loyers et les charges liées à votre investissement (assurances, impôts et taxes, apport et crédit immobilier, mensualité de prêt, différents frais, travaux, etc.). C’est celui qui vous reste à la fin du mois sur votre loyer après avoir payé vos dépenses. Pour faire simple :

Cash-flow = revenus locatifs – dépenses

Pour prévoir la rentabilité de votre investissement locatif, cette différence doit être ainsi positive ou égale à zéro. Cela signifie que vos biens immobiliers vous rapportent de l’argent tous les mois. Plus le cash-flow est important, plus votre rente sera élevée dans l’année à venir.

Les différentes étapes à suivre pour devenir rentier immobilier

Les discussions des investisseurs affirment qu’il existe bien des étapes à suivre pour s’exercer dans le métier du rentier immobilier. Les voici.

Établir un but

La première étape est de fixer des objectifs. Les personnes qui souhaitent devenir rentiers doivent définir un but précis pour pouvoir gagner les revenus nécessaires. Ces objectifs vous permettent de déterminer également le montant à investir pour être dans la rentabilité absolue.

Pour ce faire, l’idéal est d’adopter une stratégie afin de vous démarquer de vos concurrents. À noter que ce processus se fait année par année, et après quelques années, la valeur de votre appartement va s’augmenter de plus en plus.

Chercher des biens immobiliers rentables

Effectivement, ce n’est pas avec un seul bien immobilier que vous allez devenir riche. Il faut multiplier les opérations et opter pour ceux qui sont rentables.

Le premier levier est de faire la recherche de vos futurs locataires. Ce sont eux qui vont assurer le paiement de votre loyer ainsi que l’entretien de votre logement. Un investissement bien géré vous apportera du revenu positif, voire une belle rentabilité donc une bonne réputation.

La deuxième règle est de choisir vos biens immobiliers.

Procéder à des travaux de rénovation est également une stratégie très puissante pour devenir riche rapidement avec l’immobilier. Plus votre bien est équipé et rénové, plus le prix augmente. Une autre solution, c’est d’investir dans un immeuble.

Ce dernier vous permet de gagner plusieurs lots, et donc de gagner plusieurs sources de revenus avec un prix très élevé. Un moyen efficace pour sécuriser votre investissement locatif, générer des loyers supplémentaires.

Lire aussi: Tout savoir sur l’immobilier à Calvi

Quel capital pour devenir rentier ?

Pour que votre projet se concrétise à merveille et pour que vous réussissiez à vous enrichir durablement, il va falloir vous constituer de nombreuses ressources. Pour le prix du capital nécessaire, cela dépend notamment de plusieurs facteurs.

Calcul du capital minimum

Pour vous guider, investir dans l’immobilier ne requiert pas forcément un capital de départ. Toute personne désirant s’inscrire peut souscrire un prêt à la banque pour financer le projet.

Pour estimer votre future rente, il faut prendre en compte certains éléments dont le montant investi au départ, le rendement locatif, les impôts sur le revenu et les charges. La somme à investir dépend donc du prix de ces facteurs. Également, la vitesse à laquelle vous atteindrez le statut de rentier immobilier dépend fortement de vos dépenses.

Lire aussi: Changer d’assurance de prêt immobilier : avantages, quand et comment procéder ?

4.8/5 - (18 votes)

Nathan
Nathan

Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.

Publications: 178