Visiter le Colisée : ce qu’il faut savoir avant !

Article mis à jour le 26 août 2021

Le Colisée fait partie des incontournables si vous êtes de passage à Rome. À l’instar de la basilique Saint-Pierre et la chapelle Sixtine du Vatican, il constitue un vestige à absolument découvrir. Cette visite se prépare afin que votre expérience soit inoubliable. Voici notre guide pour la vivre sans regret !

Le Colisée et l’histoire

Le célèbre Colisée de Rome fut bâti par Flavien Vespasien, empereur de l’époque, en 72. Également appelé Amphitheatrum Flavium, Titus (successeur de Flavien) inaugura le monument avec des divertissements organisés dans l’arène durant 100 jours. Siège d’atroces festivités qui ont fait périr des milliers d’animaux, le lieu accueillait également les fameux combats de gladiateurs.

Pendant son règne, Domitien étendit l’amphithéâtre en construisant un étage de plus et des galeries sous le Colisée. Ces ouvrages faisant de celui-ci le plus imposant amphithéâtre romain. Il fait aussi partie des sept nouvelles merveilles du monde.

Saviez-vous que l’empire romain s’étendait de l’Europe jusqu’à l’Égypte ? Pour aller visiter ces anciennes reliques romaines, vous devrez toutefois demander un visa pour l’Égypte. La procédure peut heureusement être effectuée rapidement et à un coût abordable.

Avec l’avènement du christianisme, les jeux antiques impliquant la violence entre humains furent abolis par l’empereur Honorius en l’an 404. Les spectacles avec les animaux perdurèrent jusqu’en 523.

Comment visiter le Colisée sans faire la queue ?

La visite de l’extérieur du Colisée est gratuite, contrairement à son intérieur qui s’accède moyennant des billets. Par voie normale, attendez-vous à voir de grandes files d’attente surtout en périodes d’affluences. Pour éviter d’endurer les longues heures d’attente, vous pouvez opter pour les solutions suivantes :

Achat de billets en ligne à l’avance

Prévoyez d’acheter vos billets pour le créneau horaire qui vous convient. La réservation s’effectue en ligne. Cette démarche vous évite déjà de faire la queue devant l’entrée du Colisée.

Vous pouvez trouver ces tickets sur des sites dédiés tels que Tiqets par exemple, qui proposent de nombreuses options :

  • Visites simples ou guidées
  • Accès simple ou à d’autres sites (généralement le Forum Romain et le Palatin qui se trouvent à côté)
  • Billet simple ou VIP (coupe-file)

A lire aussi : Que faire à Marseille pour des vacances originales ?

Éviter les périodes de grandes affluences

Votre billet préalablement réservé, pensez à éviter les périodes de haute saison et les horaires de grandes affluences. Vous risquerez de vous faire surprendre par la grande foule en attente d’entrer dans l’amphithéâtre.

Achat de billets coupe-file

Pour écarter tout encombre, les billets coupe-file se trouvent à la première place des options. Ils vous donnent le droit de doubler les visiteurs dans les files d’attente. Vous devenez ainsi prioritaire et pouvez directement pénétrer dans l’arène. Accédez au Colisée sans faire la queue en achetant ces tickets sur GetYourGuide ou d’autres sites spécialisés.

Attention toutefois, vous devez être sur les lieux à l’heure indiquée (que vous avez préalablement choisie) sur votre billet. Le coordinateur des visites coupe-file vous attendra sur place pour vous ouvrir une entrée spéciale du Colisée.

En cas de contretemps, l’annulation reste possible jusqu’à une heure avant le moment prévu.

Visiter-le-Colisee-prix

Achat de pass

Outre le gain de temps à l’accès du bâtiment, les pass vous font également gagner des bonus sur les tarifs des diverses activités. Les sites de voyage proposent différents packs pour que vous profitiez de manière optimale de votre séjour à Rome. Ainsi, vous visiterez non seulement le Colisée, mais aussi d’autres lieux historiques et musées avec un ticket Roma Pass, Omnia Card, etc.

Opter pour les visites de nuit

Visiter le Colisée de nuit est certainement l’option pour découvrir autrement cet édifice et pour éviter les longues files. En outre, vous profitez d’accès fermés au public de jour. Nous en parlons plus en détail à la fin de cet article.

S’offrir une visite privée

Si vous disposez du budget, rien de tel que les visites privées pour profiter pleinement de votre passage dans la ville historique de Rome et la découverte du majestueux Colisée. Aucune foule pour gêner vos déplacements et prises de photos. Un guide vous est spécialement dédié. Cette formule se réalise généralement en petit groupe avec des collations offertes.

A lire aussi : Comment dénicher le bon hôtel à Paris ?

Visiter le Colisée à des prix adaptés

Les billets d’entrée pour le Colisée se déclinent sous plusieurs options allant de la plus simple au VIP. Les prix varient entre 2 € et plus de 400 € selon les forfaits et le profil du visiteur. L’entrée est gratuite pour les enfants, les personnes handicapées et à mobilité réduite (avec leur assistant). Les professionnels du tourisme et de l’histoire (guides, professeurs, interprètes, journalistes, conservateurs, etc.) y ont également accès libre.

Visiter le Colisée, les prix pour :

  • Enfant de – 18 ans (entrée normale) : 0 €
  • Les 18-25 ans européens (entrée normale) : 2 €
  • Adulte (entrée normale) : 16 €
  • Réserver en ligne pour une visite simple + coupe-file : à partir de 22 €
  • Réserver en ligne pour une visite guidée + coupe-file + Forum Romain et Mont Palatin : à partir de 33 €
  • Une visite guidée de nuit + accès aux souterrains : à partir de 55 €
  • Une visite privée guidée en groupe : à partir de 125 €

La durée du grand tour

Vous vous demandez sûrement combien de temps visiter le Colisée de Rome prend ? En l’absence de guide ou d’audioguide, comptez une heure trente pour une visite reposée en prenant quelques photos. En période de grande foule, cela prendra plus de temps. Accompagné de votre guide, elle dure un peu moins de deux heures.

La visite nocturne, pour changer !

Visiter-le-Colisee-de-nuit

Visiter le Colisée de nuit rime avec le découvrir de manière privilégiée et pittoresque. En plus d’avoir la chance d’éviter de faire la queue, votre exploration se fera à un moment calme et frais avec un petit groupe.

Vous entrerez par LA porte des gladiateurs en plus de bénéficier de l’accès exclusif aux galeries souterraines et à l’arène. Votre guide contera sans bruits parasites l’histoire des impressionnants combats qui s’y déroulaient.

De l’extérieur comme de l’intérieur, vous expérimenterez l’effet des lumières sur la ville Éternelle.

A lire aussi : Que faire à Nice ?

Visiter le Colisée : quelques conseils à retenir

L’accès

L’entrée du Colisée se trouve sur Sperone Valadier, à côté de l’Arc de Constantin.

Les horaires conseillés pour les visites

Le Colisée est accessible uniquement à l’heure choisie lors de la phase de réservation (si vous avez choisi l’option en ligne). Nous recommandons de vous présenter à l’entrée 10 minutes avant l’heure programmée.

Évitez les périodes et les jours de grandes fréquentations (vacances, fériés, week-ends, les premiers dimanches du mois où l’entrée au Colisée est gratuite, etc.)

Hydratez-vous

Les heures d’attente ou la durée de la visite peuvent rapidement déshydrater. Pensez à apporter de l’eau en bouteille plastique (celles en verre étant interdites). Le Colisée dispose de toilettes à son intérieur en cas de besoin.

Attention à la sécurité

Certains objets et bagages sont interdits (armes, objets dangereux, spray, sacs de grands formats, etc.). Une fouille s’opère avant de pénétrer dans l’enceinte.

Restez également vigilant, laissez vos objets valeureux et portefeuilles en lieu sûr. Des pickpockets peuvent rendre le verdict de votre passage déplaisant.

A lire aussi : Que faire à La Rochelle ?

 

4.3/5 - (21 votes)
Image par défaut
Julien Barbet
Publications: 66

Laisser un commentaire