22 remèdes de grand-mère contre les douleurs cervicales

Article mis à jour le 12 juin 2021

La cervicalgie est une douleur ressentie depuis le haut du dos jusqu’au cou, c’est-à-dire au niveau des cervicales. Même si elle n’entraine pas des conséquences sérieuses, les douleurs et les malaises qu’elle occasionne peuvent être handicapants. Cet article consacré aux remèdes de grand-mère contre la douleur cervicale, vous présente 22 solutions efficaces pour venir à bout du mal au cou.

Pratiquer des exercices physiques simples

Quelques petits exercices sont parfois suffisants pour se débarrasser de la douleur cervicale. Voici 3 types de mouvements qui peuvent s’avérer utiles pour atténuer la douleur cervicale.

Légers mouvements de tête, tout en douceur

  • Bouger la tête de gauche à droite
  • Pencher la tête d’avant en arrière
  • Faire des petits cercles avec la tête 2 fois dans un sens et 2 fois dans le sens contraire.

Il faut alterner ces différentes étapes au gré de ses envies afin de faire des séances qui durent entre 15 et 30 minutes.

La gymnastique des yeux

Les yeux sont des organes qui jouent des fonctions très importantes dont certaines sont subtiles. En l’occurrence, ils permettent de faire bouger la tête et par conséquent le cou. Ce genre d’exercice aidera donc à relâcher les tensions musculaires au niveau du cou, des épaules et du dos.

L’exercice du hocher

  1. Mettre le menton sur la poitrine pendant 3 secondes
  2. Relever la tête et le ramener en arrière très lentement
  3. Rester dans cette position pendant 3 autres secondes
  4. Faire le même aller-retour, mais cette fois-ci de l’épaule gauche vers la droite
  5. Répéter plusieurs fois en prenant tout le temps
  6. Tourner la tête à droite en regardant par-dessus l’épaule droite
  7. Aller le plus loin possible en toute souplesse
  8. Faire le même exercice pour le côté gauche

tisane-contre-les-douleurs-cervicales

Prendre des tisanes

Au nombre des tisanes qui permettent de venir à bout de la douleur cervicale, il y a la griffe du diable, le cassis et bien d’autres. Zoom sur les façons de s’en servir pour soulager le mal au cou.

La griffe du diable

L’Harpagophytum, communément appelée « Griffe du Diable » est la plante la plus connue pour soulager le rhumatisme (douleur inflammatoire). Provenant d’Afrique du Sud, elle aide à traiter notamment l’arthrose, les douleurs lombaires, les douleurs cervicales et autres douleurs chroniques.

Dans le cas d’espèce, en pratique, le sujet aura besoin d’une cuillère à soupe de feuilles mixées, d’une cuillère à soupe de colza, d’un demi-litre d’eau et d’une cuillère à café d’alcool.

Il faut maintenant mettre le tout dans un récipient et le laisser macérer toute une nuit. Le matin, faire bouillir le mélange pendant 5 minutes et le laisser infuser. Puis, filtrer la solution et la diluer avec de l’eau minérale.

Le cassis

Les feuilles de cassis, de leur nom scientifique Ribes Nigrum, sont aussi idéales pour le soulagement de ces douleurs, grâce à des vertus anti-inflammatoires reconnues.

Pour en faire une tisane, il faut disposer d’une cuillerée de feuilles séchées et de l’eau bouillante. Dans une petite tasse, faire le mélange et laisser infuser pendant 5 minutes avant de le boire.

A lire aussi : Yeux rouges : les remèdes de grand-mère les plus efficaces

Appliquer de la chaleur sur la nuque

La chaleur est réputée pour ses effets décontractants sur les douleurs cervicales d’origine musculaire. En effet, elle entraine la vasodilatation de vaisseaux qui permet d’évacuer toutes les toxines qui sont à la base de la contracture musculaire.

De nombreuses cures comme le sauna et le hammam se basent sur ces actions bénéfiques pour atténuer les malaises. Voici donc quelques façons d’utiliser la chaleur pour guérir du mal du cou !

L’eau chaude dans une bouillotte

Pour utiliser la chaleur comme remède de grand-mère contre la douleur cervicale, la première chose à laquelle on pense, c’est la bouillotte. Il faut donc la remplir d’une eau tiède et non bouillante. En effet, la température doit être supportable par le corps. Ensuite, le poser sur la zone à traiter, et en profiter pour se relaxer.

Les patchs chauffants

Celles et ceux souhaitant soulager leur douleur cervicale par l’effet de la chaleur ont aussi à leur disposition des patchs décontractants chauffants.

Dès qu’ils sont accolés sur le cou, le dos ou les épaules, ils apportent de la chaleur pendant plusieurs heures d’affilée. Certains peuvent tenir pendant 8 heures au moins.

C’est une solution économique et très efficace. De notre côté nous avons pu tester ceux-ci et avons été séduits !

Les compresses chaudes au lierre ou au sureau

Le lierre chaud est idéal pour calmer ces types de douleurs. Pour ce faire, voici la démarche à suivre.

  1. Porter les feuilles de lierre à ébullition pendant 5 minutes
  2. Laisser infuser pendant 5 minutes et filtrer
  3. Mettre une compresse dans le liquide chaud et l’appliquer sur la zone

Pour ceux qui seraient intéressés par la recette au sureau, la procédure reste la même.

Le bain chaud au sel d’Epsom

Un bain chaud avec le sel d’Epsom est un remède de grand-mère très efficace contre la douleur cervicale. Pour l’utiliser, il suffira d’ajouter une poignée de ce sulfate de magnésium 100 % naturel dans un bain chaud et le tour est joué. En dehors du mal du cou, cela permettra également de soulager les douleurs articulaires et les crampes.

Autres sources de chaleur

Il existe différentes façons d’appliquer du chaud sur la zone cervicale afin de la soulager. Par exemple, l’on peut se servir du séchoir pour cheveux. Il faudra alors le brancher, attendre qu’il chauffe et diriger l’air qu’il émet vers la partie endolorie. Il est aussi possible d’utiliser une écharpe bien chaude et de l’enrouler autour du cou.

Appliquer du froid sur la zone cervicale

Il n’y a pas que le chaud qui produit des effets magiques face aux douleurs de la nuque ; le froid également. C’est dû à son pouvoir vasoconstricteur, grâce auquel il contracte les fibres musculaires entrainant les conséquences ci-dessous :

  • Baisse de la vitesse de la conduction nerveuse ;
  • Coupure du processus inflammatoire ;
  • Soulagement de la douleur s’il s’agit d’une douleur inflammatoire.

Ainsi, en présence de cervicalgie, il faut penser à appliquer un sachet de glaçons pendant 10 minutes environ sur la région affectée. Un sac de petit poids congelé fera aussi l’affaire. Cela permettra de réduire complètement, la réaction inflammatoire.

Dans le cas particulier d’un torticolis, il est recommandé d’appliquer le froid pendant un quart d’heure et continuer avec du chaud.

A lire aussi : La digitopuncture : pour guérir en douceur

Le cataplasme comme remède miracle

Le cataplasme est un principe actif médicinal que l’on dispose entre deux linges et qui s’applique sur une partie du corps. Cette thérapie peut se faire avec différents éléments tels que l’argile verte, le chou et l’oignon. Voici les recettes de façon détaillée.

Le cataplasme d’argile verte

L’argile verte permettra de soulager la douleur cervicale grâce à ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Aussi, en l’appliquant, elle apporte un effet antalgique grâce à la sensation de froid qu’elle crée. Pour faire le cataplasme, il faut disposer d’un récipient, de l’eau, d’une cuillère et de l’argile verte en poudre.

  1. Verser une quantité suffisante du minéral dans le récipient
  2. Ajouter de l’eau pour rendre le mélange pâteux et non fluide
  3. Laisser reposer pendant 1 heure
  4. Mettre une cuillerée dans un linge ou dans une bande de gaze
  5. Appliquer sur la partie douloureuse et maintenir avec une bande pendant 2 heures

Dès que ce temps est passé, il faut reprendre la procédure et replacer un nouveau cataplasme si besoin.

Le cataplasme des feuilles de chou

Ici, on se servira des feuilles de chou qui sont mi-cuites et hachées. Voici la procédure à suivre :

  1. Prendre 6 feuilles de chou et retirer les tiges fibreuses
  2. Les superposer sur une planche et les écraser avec un rouleau à pâtisserie
  3. Une fois que le suc est bien ressorti, placer les feuilles humides dans une bande à gaze
  4. Faire maintenir le cataplasme pendant 6 heures et renouveler

Le cataplasme de la purée d’oignon

Ce légume est également d’un grand pouvoir soulageant sur les douleurs cervicales. Pour en faire un cataplasme, il faut l’utiliser sous forme de purée.

Cette dernière peut s’obtenir en faisant cuire l’oignon dépecé dans une petite quantité d’eau ou à la vapeur et en l’écrasant. Dès que la pâte chaude est prête, il faut l’étaler entre deux linges et l’appliquer sur la colonne cervicale.

A lire aussi : Remèdes naturels contre l’eczéma : nos astuces de grand-mère

massage-zone-cervicale

Massage avec de l’huile essentielle

Les huiles essentielles possèdent de multiples vertus et le soulagement de la douleur cervicale en fait partie. Plusieurs d’entre elles à l’image de celle du romarin et de la gaulthérie ont des effets décongestionnants, anti-inflammatoires et relaxants.

L’huile essentielle de romarin

Ce remède de grand-mère est le plus recommandé pour se débarrasser du mal au cou. Il suffit d’appliquer une toute petite quantité sur la partie endolorie et de masser délicatement jusqu’à l’absorption complète.

Cependant, l’idéal serait d’opter pour l’huile essentielle de romarin camphrée, c’est-à-dire l’huile mélangée au camphre. Cela permet d’avoir des résultats beaucoup plus rapides. Il est préférable de mélanger cette huile avec une petite dose d’huile essentielle d’amande douce, car cela peut être un peu trop agressif pour le corps.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée

Cette huile essentielle est aussi reconnue pour son fort pouvoir antalgique. Pour une application, deux gouttes sont amplement suffisantes et il va falloir masser légèrement jusqu’à l’absorption complète.

Il est préconisé de répéter l’opération deux fois par jour, idéalement le matin et le soir, jusqu’à la disparition de la douleur. Toutefois, avec cette huile, il faut faire un essai au préalable, car des risques d’intolérance sont présents.

Les massages 😍

En dehors des huiles essentielles, il existe d’autres solutions naturelles et douces pour se faire masser les cervicales et ça marche ! Il y a par exemple les baumes, les crèmes, les gels, et les pommades. En savoir plus :

Massage à l’arnica

L’arnica est une plante de montagne qui est connue pour ses effets d’atténuation des douleurs et de relaxation. Elle agit contre les bosses, les bleus et les hématomes, mais aussi contre les douleurs musculaires, articulaires et cervicales.

Sur le marché, on trouve de la crème ou de la pommade faite avec ce principe actif. Le soir au coucher, il faut prendre juste une petite quantité avec laquelle on massera les cervicales. Le sujet pourrait ainsi bénéficier des effets analgésiques et anti-inflammatoires de l’arnica.

Massage à la consoude

Tout comme l’arnica, la consoude aussi fait des merveilles contre les douleurs au cou. Son pouvoir s’étend même aux douleurs musculaires, articulaires, sur les ecchymoses, de même que sur les entorses. Dans les commerces, on pourra trouver du gel ou des baumes contenant de la consoude pour soulager son mal-être.

Faire des bains antidouleurs

Cette solution est également prisée contre les douleurs cervicales. Le principe est de prendre sa douche avec de l’eau mélangée à certaines substances calmantes et anti-inflammatoires.

Cela aura pour rôle d’accompagner d’autres méthodes de soins afin d’optimiser la convalescence. On peut donc mélanger dans l’eau, plusieurs huiles essentielles avec un corps gras. Il peut s’agir par exemple de l’huile végétale pour adoucir le bain.

Prendre des comprimés naturels

On retrouve sur le marché des comprimés naturels faits à base de plantes et qui permettent de soulager certains types de douleurs, dont celle du cou.

Au nombre de ces comprimés, il y a ceux qui sont conçus à base des racines de « griffe du diable ». Cela peut aussi se présenter sous forme de capsules. Le dosage est souvent de 500 mg par unité.

Il faut en prendre 3 fois par jour : le matin, le midi et le soir. La dose préconisée est de 1,5 à 3 grammes quotidiennement. Néanmoins, si le fabricant donne des recommandations particulières, il est préférable de les suivre.

A lire aussi : Cystite : traitements naturels des infections urinaires

oreiller-ergonomique-remede-grand-mere

Acheter un coussin ergonomique pour les cervicales

Le choix d’un bon oreiller est une possibilité à ne pas négliger pour prévenir la cervicalgie. Cela s’avère aussi important pour ne pas envenimer le malaise pour ceux qui en souffrent déjà.

L’oreiller idéal est celui qui sera le plus adapté à la morphologie de l’utilisateur et à sa façon de dormir.

La meilleure option dans ce cas serait de se procurer un oreiller dont la mousse est à mémoire de forme. Cette dernière ne doit pas être trop épaisse. Sa hauteur ne doit pas dépasser la longueur de l’espace compris entre l’épaule et l’oreille.

Pour faire plus simple, l’on peut également s’équiper d’oreillers cervicaux qui sont spécialement conçus pour faire reposer le cou dans une bonne position lorsqu’on est étendu. Ils aident à aligner la colonne vertébrale avec les cervicales et offrent un soutien qui permet aux muscles de se relâcher. Nous pouvons vous conseiller cet oreiller, qui connaît un franc succès.

Enfin, une troisième alternative consiste à acheter un coussin en céréales. En effet, ce sont des oreillers dotés d’un rembourrage de céréales. Ils ont pour avantage d’être confortables et de s’adapter à la nuque et à la tête de façon optimale. De plus, c’est possible de les mettre à chauffer lorsqu’on a besoin d’une thérapie par la chaleur.

Limiter les mouvements pour apaiser le mal du cou

Il est aussi recommandé de laisser le cou au repos pour soulager les douleurs musculaires aux cervicales. En effet, c’est la gravité qui impose la contraction douloureuse au muscle afin de supporter le poids de la tête. Ainsi, le fait de mettre sa tête sur un oreiller et de s’allonger sur le dos pendant plusieurs minutes peut aider à atténuer la douleur cervicale.

Par ailleurs, dans les habitudes quotidiennes, il est préconisé de réduire au maximum les mouvements du cou. Pour regarder à gauche ou à droite, il est préférable, et d’ailleurs conseillé, de se tourner entièrement plutôt que de faire une rotation de la tête.

A lire aussi : Ferritine élevée : les traitements naturels

4.1/5 - (17 votes)
Image par défaut
Nathan
Nathan responsable de la publication de Info-mag-annonce.com. Tous ses articles sont rédigés en coordination avec l'équipe de direction.
Publications: 96

Laisser un commentaire