Comment soigner une gueule de bois rapidement ?

La gueule de bois survient souvent au lendemain d’une fête au cours de laquelle vous avez consommé une quantité importante d’alcool. Pourquoi votre organisme fait cette réaction après une soirée bien arrosée, comment y remédier au plus vite ? Nous partageons dans cet article les meilleures astuces pour éliminer ces petits malaises bien courants !

Pourquoi a-t-on la gueule de bois ?

La gueule de bois, appelée encore le « mal de cheveux » ou scientifiquement la « veisalgie », est un état qu’on retrouve en général le lendemain après un état d’ébriété. Elle se manifeste par un malaise général accompagné de plusieurs symptômes qui devraient durer 24 heures au maximum. Cette durée dépend du temps que met l’alcool consommé pour être entièrement métabolisé par l’organisme.

L’état de veisalgie s’explique par « l’inondation » des organes par l’éthanol contenu dans une grande quantité d’alcool. En effet, sa dissolubilité dans l’eau et les graisses le fait pénétrer dans les membranes cellulaires des organes.

Et puisque l’alcool a des propriétés diurétiques, l’organisme élimine plus de volume de liquide que ce qu’il a absorbé. Ce qui aura pour effet la déshydratation, le phénomène responsable des symptômes de la gueule de bois. D’autant plus que la déshydratation amoindrit la quantité de glucose dans le sang. On parle alors d’hypoglycémie, qui causera un manque général d’énergie.

Comment se manifeste la gueule de bois ?

La gueule de bois se manifeste par divers symptômes. Les plus courants sont la nausée, le vomissement, le mal de tête ou la migraine, les troubles de l’équilibre et la faiblesse générale.

Généralement, on ressent également un manque d’appétit et la sécheresse dans la bouche. Selon la dose d’alcool consommée et la réponse de l’organisme de chacun, on peut également constater des tremblements, de la diarrhée, des troubles de l’humeur, de la sensibilité au bruit et à la lumière, de la tachycardie (accélération du rythme cardiaque), la chute de la tension artérielle au moment du lever, des troubles cognitifs, de la confusion visuelle et spatiale…

Les solutions pour éliminer les effets de l’alcool le lendemain

Au-delà d’éliminer l’alcool présent dans l’organisme, il faut aussi alléger les malaises qui peuvent être réellement désagréables. Pensez à ces astuces pour aider votre corps à se sentir mieux :

Hydratez-vous

Il existe deux manières de réconforter votre organisme en vous hydratant :

Commencez par boire de l’eau en grande quantité, même si l’envie vous manque à cause de la mauvaise sensation dans votre bouche. Vous pouvez varier en prenant du jus de fruits. Évitez cependant les jus trop acides tels que le jus d’ananas ou d’orange. Préférez le jus de tomate ou le nectar de fruits et légumes mélangés. Vous pouvez également opter pour de la tisane : la menthe, le gingembre ou la camomille ont fait leurs preuves !

Vous pouvez aussi réhydrater votre organisme en prenant un bain chaud. Ceci active vos reins et votre foie pour faciliter l’élimination de l’alcool et des toxines. Grâce à la transpiration à cause de la chaleur, votre peau drainera également ces déchets.

gueule-de-bois-remedes

Aérez-vous

En cas de mal à la tête, privilégiez la marche et l’aération plutôt que de vous abandonner aux antalgiques. L’oxygène et l’exercice aideront votre organisme à éliminer les toxines. Ne tombez surtout pas dans la tentation de reprendre un verre pour aller mieux. Vous risquez d’enclencher un cercle vicieux en atténuant les symptômes un moment pour rajouter des toxines dans votre corps !

Les remèdes naturels contre la gueule de bois

Voici notre sélection de remèdes de grand-mère pour éliminer au plus vite les effets de la gueule de bois :

Le gingembre contre la nausée

Après une soirée bien arrosée suivie de nausées le lendemain, pensez au gingembre pour ses pouvoirs anti vomitifs. Consommez-le frais sous forme d’infusion dans une tasse d’eau bouillante ou en tisane.

Le bicarbonate de soude pour combattre les acidités gastriques

L’alcool augmente l’acidité de la muqueuse gastrique. Les brûlures d’estomac viennent donc souvent agrémenter les lendemains de fêtes alcoolisées. Le bicarbonate de soude neutralise ces aigreurs en en diluant une cuillère à café dans un verre d’eau. Vous pouvez le boire comme en faire du gargarisme. N’hésitez pas à renouveler l’opération dans la journée.

Le miel pour éliminer l’alcool dans le corps

La prise de miel accélère l’élimination de l’alcool dans le sang et réduit les pics d’alcoolémie de 30 % lors de l’intoxication. En général, les signes de veisalgie sont également atténués de 5 %.

Pour obtenir cet effet, un individu de 60 kg doit consommer 75 ml de miel, soit 5 cuillérées de miel avec l’alcool. Toutefois, il faut faire attention, car ce volume est susceptible de faire augmenter le taux de triglycérides et la tension artérielle.

Lire aussi : Aloe vera et stress : les recettes naturelles efficaces

Les aliments pour mieux récupérer

Des aliments spécifiques détiennent des pouvoirs insoupçonnés pour combattre les effets de l’alcool et d’un manque de sommeil :

  • Les graines de citrouille : efficaces contre les migraines grâce à leur teneur en magnésium, elles vous remettront vite sur pieds.
  • La banane et les amandes : grâce à leur potassium, elles permettent de récupérer plus vite et d’atténuer cette sensation d’être ankylosé après une forte consommation d’alcool.
  • L’huître : riche en zinc et dotée de propriétés contre l’alcool, elle contribue à l’élimination rapide de l’alcoolémie dans le corps. Trois huîtres environ suffiront à atténuer l’effet d’un bon apéro.
  • Les œufs : source de vitamine B et d’acide aminé, ils aident le foie à mieux assimiler les toxines.
  • La soupe miso : sa richesse en sodium aide à plus facilement digérer l’alcool.
gueule-de-bois-remedes

Les boissons à consommer sans modération

Comme expliqué plus haut, boire aide le corps à mieux et à plus rapidement éliminer le surplus d’alcool dans le sang. Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter les ingrédients miraculeux suivants :

  • Du citron : ses propriétés antioxydantes combattent les toxines de l’alcool. Vous pouvez boire le jus d’un citron pressé coupé à l’eau ou directement pur.
  • Le romarin : il aide à éliminer les radicaux libres et améliore la circulation sanguine vers le cerveau.
  • De la menthe poivrée : ses vertus anesthésiantes aident la paroi de l’estomac pour éviter les reflux, les aigreurs et les crampes. Elle lutte aussi contre la mauvaise haleine.

Les autres médicaments qui peuvent aider

Pour aider votre organisme notamment le foie à éliminer la quantité d’alcool, évitez de le surcharger de médicaments, même des plus basiques comme le paracétamol. Nous conseillons de privilégier les remèdes pour améliorer la digestion et le transit intestinal tels que le citrate de bétaïne. Vous pouvez également prendre ces alternatives pour atténuer la gueule de bois :

De la vitamine C

Selon les études, la vitamine C élimine plus rapidement l’alcool à raison d’une prise de 1 g (1 000 mg) avant la consommation de l’alcool.

De la vitamine B6

La vitamine B6 ou pyridoxine détient des pouvoirs antinauséeux. Une quantité de 1 200 mg consommée en début de soirée, suivie de 400 mg après 3 heures, puis de 400 mg à la fin de la soirée réduiraient de 50 % les symptômes de gueule de bois le lendemain.

Du charbon actif contre les ballonnements

La diarrhée et les ballonnements font partie des manifestations courantes de la gueule de bois. Pour déjouer ces désagréments, optez pour du charbon actif qui est un complément alimentaire agissant comme une éponge grâce à sa propriété absorbante.

Il permet d’éliminer les substances toxiques et peut se prendre sous forme de gélules ou de poudre à diluer dans un verre d’eau.

Nos conseils pour éviter la gueule de bois 

gueule-de-bois-remedes

Soigner la gueule de bois est finalement simple, mais si on peut l’éviter, c’est encore mieux ! Voici nos astuces pour ne pas payer une belle soirée avec des désagréments le lendemain !

Manger gras le jour J !

Si vous prévoyez une soirée arrosée, consommez des aliments enrichis en matières grasses le jour J. Le gras freine l’absorption de l’alcool, du moins la ralentit, et défend les tissus de l’appareil digestif contre les risques d’inflammation.

Boire doucement

Pensez à boire aussi doucement que possible pendant la durée de la soirée. La consommation idéale est d’une dose toutes les heures.

Boire aussi de l’eau

N’oubliez pas d’étancher votre soif en ayant toujours à portée de main un verre d’eau. Consommez de l’eau, du jus de fruits ou une boisson non alcoolisée entre vos verres alcoolisés. Une fois rentré chez vous, buvez un ou deux grands verres d’eau avant d’aller dormir.

N’oubliez pas de manger !

Attention à ne pas uniquement boire ! Pensez aussi à manger correctement lors de la fête. Faites des pauses pour grignoter. Évitez toutefois les aliments trop salés. Notre astuce : prendre des hydrates de carbone et du sucre pour tenir le plus longtemps.

Exit les mélanges d’alcools !

Il est bien connu que le mélange de différents types de boissons alcoolisées est une mauvaise idée ! Nous conseillons de vous limiter à un seul genre de boisson tout au long de la soirée. Choisissez-le bien pour ne pas vous décourager à le reprendre.

gueule-de-bois-remedes

Bien choisir quels alcools consommés

Préférez le vin blanc au vin rouge. Les alcools blancs tels que la vodka, le genièvre, le rhum blanc sont moins nocifs que les boissons colorées comme le cognac, le whisky, le rhum ambré ou brun. Nous déconseillons également les recettes pétillantes et les cocktails composés de soda ou de jus gazeux. En effet, les bulles activent très vite les effets de l’alcool.

Évitez de fumer et certains endroits

Enfin, pour garantir une soirée et un lendemain sans trop de malaises, évitez de fumer ou de rester trop longtemps dans un lieu enfumé. Si possible, préférez également les endroits pas trop bruyants ou aux éclairages non agressifs (sans effets stroboscopiques, clignotants ou scintillants).

La durée de la gueule de bois

Boire jusqu’à l’ivresse multiplie le risque d’avoir la gueule de bois le lendemain. Mais les symptômes de cette dernière dépassent rarement les 24 heures selon le taux d’alcool présent dans l’organisme et la tolérance de chaque individu.

Lire aussi : Ferritine élevée : les traitements naturels

4.7/5 - (28 votes)
Image par défaut
Rova Vaugirond

Amie des animaux et de la nature, passionnée de dessin et de jeux vidéos, musicienne à mes heures perdues, auteure amateure, rédactrice à la plume qui glisse… sur divers sujets allant du bien-être aux textes sur la fiscalité. J'ai laissé mon ancienne vie de marketeuse pour rejoindre le monde digital, un peu comme Neo de Matrix !

Publications: 60